Mot de la direction

Imaginons une ampoule… Elle éclaire, pulse, faiblit, s’éteint et pourtant l’électricité est toujours présente. L’électricité est invisible et silencieuse, mais elle attend sa chance de briller de plus belle.

La psychothérapie c’est le rallumage, la remise en route… Une manière de passer d’une simple ampoule à un éclairage puissant. C’est un phare dans la nuit, les lumières « hautes » sur l’autoroute de la vie, une manière de redevenir libre et vivant.

On  peut passer sa vie à économiser son ampoule en l’allumant par intermittence, mais il faut aussi avoir le courage de briser le verre pour se transformer et cesser de souffrir seul, en silence.

Lorsque je pense à Psyman, les images de mes amis d’enfance refont surface. Certains d’entre eux se sont éteints, au propre comme au figuré, alors que d’autres ont éteint la lumière des autres par leur incapacité à maîtriser leur rage.

Il y a aussi mes expériences professionnelles comme conseiller d’orientation, psychologue et formateur auprès des décrocheurs, des jeunes autochtones sans avenir, des jeunes pères de familles qui travaillent dur dans les usines, sans pouvoir joindre les deux bouts ou ceux qui se sont vu montrer la porte sous prétexte d’une mondialisation implacable. Je pense aux travailleurs du secteur minier qui ont accepté de se faire former comme aidants naturelauprès de leurs collègues. 

Je pense également aux jeunes afghans musulmans qui ont fui le régime des Talibans ou à ces jeunes hommes arabes, obligés de se plier à un mariage arrangé pour l’honneur de la famille.  Aux homosexuels ou transgenres qui vivent dans le secret au sein d’une petite ville de campagne, aux jeunes policiers qui n’arrivent plus à fermer l’œil la nuit de peur de revoir la misère et la folie humaine. Aux peines d’amour qui donnent envie d’en finir ou  à la morsure quotidienne de l’anxiété qui paralyse une vie.

Psyman s’adresse donc à tous ces jeunes hommes qui n’arrivent plus à trouver le réconfort dans les superhéros ou  les icônes sportives de leur enfance. Psyman s’adresse à tous ceux qui aimeraient voir leur vie se rallumer,  gagner en intensité puis éclairer le chemin des autres.

Merci à nos donateurs qui agissent dans l’ombre comme des superhéros; leurs actions donnent vie à Psyman.

Richard Asselin, Psychologue
Directeur général